Y-Brush : ne plus jamais se brosser les dents ?

Y-Brush : ne plus jamais se brosser les dents ?

La société française Y-Brush travaille sur des solutions de nettoyage des dents qui nettoieront les dents de manière entièrement automatique en quelques secondes seulement, remplaçant le brossage manuel fastidieux.

Les dents sont rarement brossées efficacement

Y-Brush voit un argument central pour sa solution en 10 secondes dans la mauvaise mise en œuvre du brossage manuel des dents ennuyeux. Dans sa présentation produit, l’entreprise fait référence à des études qui montrent que très peu de personnes adhèrent aux normes de bon brossage des dents qui sont très similaires dans le monde. Une étude de l’American Dental Association montre qu’un tiers des personnes aux États-Unis se brossent les dents moins de deux fois par jour. De plus, il a été constaté que la plupart des gens aux États-Unis ne passent qu’une minute environ à se brosser les dents à la fois. En Australie, la situation est encore plus claire : près de la moitié des adultes se brossent les dents moins de deux fois par jour, et un tiers des enfants le font. La plupart des répondants ne passent qu’environ 45 secondes par séance de brossage. Dans la plupart des pays, cependant, il est recommandé de se brosser les dents au moins deux fois par jour pendant deux à trois minutes en utilisant une technique de nettoyage spéciale. C’est le seul moyen d’éliminer efficacement tous les résidus alimentaires et autres facteurs nocifs des dents et des espaces entre les dents lors du brossage manuel des dents.

Afficher le contenu de YouTube

Cliquez ici pour voir le contenu de YouTube.

En savoir plus dans le Protection des données de YouTube.


Y-Brush souligne également qu’une mauvaise hygiène dentaire n’est pas seulement un problème esthétique. D’une part, les maladies dentaires représentent un problème économique et, d’autre part, elles surviennent souvent en même temps que les maladies cardiovasculaires, le cancer du larynx et de nombreuses autres maladies. Dans ce contexte, cependant, Y-Brush ne précise pas qu’il ne s’agit généralement pas de liens de causalité. Dans la plupart des cas – comme le diabète – ce n’est pas l’hygiène dentaire qui pose problème ; Les problèmes dentaires et le diabète sont plus susceptibles d’être dus à la cause commune d’un régime riche en sucre. Néanmoins, il semble clair qu’une hygiène dentaire adéquate est importante pour la santé générale – et que le brossage des dents classique, même avec des brosses à dents électriques, est souvent omis ou considérablement raccourci pour plus de commodité. Donc, Y-Brush a un point ici.

35 000 brosses en nylon fonctionnent automatiquement

Les propres produits de l’entreprise seraient la solution à ce problème en maximisant l’efficacité du processus de brossage des dents tout en le raccourcissant considérablement. Ceci est rendu possible par 35 000 brosses rotatives en nylon suspendues à un appareil en forme de Y grossièrement poussé dans la bouche. Le dispositif de nettoyage couvre toutes les dents en même temps et les soigne en même temps. En conséquence, il n’a pas besoin d’être déplacé dans la bouche, ce qui réduit au minimum le travail actif de l’utilisateur. Chaque dent est nettoyée de tous les côtés accessibles pendant cinq secondes. Les brosses en nylon sont suffisamment fines pour pénétrer dans les espaces entre les dents, rarement atteints avec les brosses classiques. Avec tout cela, l’appareil vibre et assure ainsi un nettoyage particulièrement approfondi. Selon le produit sélectionné, la vibration peut être réglée en plusieurs étapes et adaptée aux besoins individuels. Les appareils Y-Brush sont également disponibles en différentes tailles et peuvent donc être utilisés aussi bien par les enfants et les adolescents que par les adultes.

La tête de la brosse, qui est poussée dans la bouche, est en terpolymère thermoplastique ABS, qui est approuvé pour une utilisation dans les dispositifs médicaux – des briques Lego en sont également faites. Le matériau est souple et pourtant très résistant. L’appareil dispose également d’un écran LED qui fournit des informations sur le niveau de la batterie et le mode de vibration sélectionné. En plus de la tête de brosse, un support et une station de charge sont inclus. Un accessoire pour tubes de dentifrice est également inclus, avec lequel il devrait être possible d’appliquer la quantité optimale de dentifrice.

Six mois de service

Y-Brush souligne qu’une charge de batterie garantit une durée de fonctionnement allant jusqu’à trois mois. Il est également indiqué que la tête de brosse (c’est-à-dire l’embout buccal) doit être remplacée au bout de six mois pour des raisons d’hygiène. La pièce de maintien et la station de charge, quant à elles, peuvent être utilisées indéfiniment. Selon Y-Brush, ces deux dernières parties peuvent également être utilisées par plusieurs personnes, qui ont bien sûr chacune besoin de leur propre tête de brosse pour des raisons d’hygiène.

En fait, les premières études indiquent que la technologie utilisée par Y-Brush, et en particulier l’utilisation de brosses en nylon, est plus efficace pour éliminer la plaque dentaire que les brosses à dents traditionnelles et électriques. Reste à savoir si Y-Brush saura s’affirmer avec son offre. Un projet très similaire en Autriche a échoué il y a quelque temps ; malgré une ronde de financement réussie, l’entreprise qui amabrush proposé de déposer le bilan. Les critiques de l’Amabrush étaient toujours mauvaises : apparemment, il n’a guère rempli son rôle. Le Y-Brush français, en revanche, existe depuis un certain temps : les premiers prototypes ont été présentés au CES depuis 2020.

prix et disponibilité

Trois modèles de Y-Brush sont disponibles. En plus de la version de base, qui coûte 79,99 euros dans le kit de démarrage avec support et station de charge, un kit de démarrage pour enfants à 99,99 euros et une version noire avec support soft-touch, applicateur de dentifrice et porte-brosse à réserver en option et sac de voyage à réserver en option de 129,99 euros à 149,99 euros.