WD comble les failles de sécurité des anciens produits de stockage

WD comble les failles de sécurité des anciens produits de stockage

Western Digital (WD) a lancé de nombreux produits de stockage différents au fil des ans. En attendant, cependant, certains de ces souvenirs sont extrêmement anciens. Cet âge crée aussi des incertitudes que le spécialiste de la mémoire veut désormais éliminer. La société a déjà comblé quatre des lacunes critiques.

« My Cloud OS 3 » n’est pas sécurisé

WD ne semble pas vouloir laisser tomber les propriétaires d’anciens produits de stockage. La société a révisé le soi-disant « My Cloud OS 3 », qui était encore utilisé sur les appareils précédents. Les correctifs visent notamment à rendre impossible l’accès au contenu par des personnes non autorisées. En exploitant les failles de sécurité désormais comblées, il aurait été possible, par exemple, à des criminels d’accéder au contenu du disque dur même sans droits d’accès. L’âge de « My Cloud OS 3 » lui-même devient clair lorsque vous considérez combien de temps ce produit doit être utilisé. WD ne souhaite plus prendre en charge son service cloud pour les appareils plus anciens à partir de mai 2022.

Le passage à de nouveaux produits est conseillé

Etant donné que WD ne prendra bientôt plus en charge son My Cloud OS 3 de toute façon, le constructeur souhaite assurer plus de sécurité au moins sur les derniers mètres. Mais malgré la mise à jour et la fermeture des quatre failles de sécurité sensibles, le fabricant de disques durs conseille aux propriétaires de ces anciens produits de mettre à jour. Cependant, il ne fait pas référence à une simple mise à jour logicielle. Au lieu de cela, il faut plutôt se demander si l’on ne préférerait pas utiliser un disque dur plus moderne. Après tout, cette étape serait la plus sûre, étant donné les autres dangers qui résultent d’autres incertitudes. Les anciens appareils WD compatibles avec l’actuel My Cloud OS 5 étaient déjà « exclus » de la prise en charge de My Cloud OS 3 le 15 janvier et ne peuvent plus offrir de nombreuses fonctionnalités de base. Ceci est destiné à s’assurer que les utilisateurs sont persuadés d’installer le logiciel actuel et sécurisé.