Un ingénieur Apple a volé des données et les aurait transmises à la Chine

Un ingénieur Apple a volé des données et les aurait transmises à la Chine

Un ingénieur Apple qui a aidé à développer des voitures autonomes de 2015 à 2018 aurait volé 24 Go de données et de matériel dans un laboratoire Apple. Après son licenciement, il a voulu travailler pour la société chinoise Guangzhou Xiaopeng Motors Technology – il semble probable que les données volées seraient transmises à la Chine.

avis de résiliation

L’employé concerné a lui-même éveillé le soupçon que les données étaient transmises. Dans le cadre de sa démission d’Apple, il a précisé qu’il travaillerait à l’avenir pour la société chinoise Guangzhou Xiaopeng Motors Technology. Ceci est mieux connu sous le nom de Xpeng et produit des voitures électriques. Apple a par la suite lancé une enquête, qui a révélé qu’un total de 24 Go de données avaient été largués par avion sur l’ordinateur portable de la femme de l’ingénieur. De plus, du matériel aurait été volé dans un laboratoire d’Apple. L’ancien ingénieur d’Apple a depuis plaidé coupable. Il encourt une peine de prison pouvant aller jusqu’à dix ans et/ou une lourde amende. La peine devrait être prononcée le 14 novembre 2022.

Cas similaire chez Tesla

Il y a quelque temps, il y a eu un cas similaire chez le constructeur automobile Tesla. Ici, un ancien employé est accusé d’avoir volé le code source du pilote automatique qui permet la conduite autonome. Lors d’une audience, l’accusé a reconnu avoir transféré les données sur son compte iCloud ; Cependant, il a nié l’avoir transmis. Il travaille désormais également pour Guangzhou Xiaopeng Motors Technology.

La société cotée en bourse est basée dans la province chinoise du Guangdong et est financée par le sous-traitant Foxconn et la société Internet Alibaba, entre autres. L’entreprise a le vent en poupe en Chine : alors que seulement 317 véhicules ont été vendus en 2018, l’an dernier c’était plus de 98 000. Depuis 2020, la société est également active sur le marché norvégien. Le dernier véhicule en date, le SUV G9, sera également proposé dans d’autres pays européens.