Toyota bZ4X : le constructeur propose un rachat après campagne de rappel

Toyota bZ4X : le constructeur propose un rachat après campagne de rappel

La présentation du nouveau e-SUV Toyota bZ4X en juin n’a pas été aussi rose pour le constructeur qu’espéré. Quelques semaines plus tard, la voiture a été affectée par un rappel. Le constructeur propose même désormais à ses clients de racheter le véhicule.

Toyota bZ4X : le constructeur propose le rachat et plus encore

En fait, l’E-SUV Toyota bZ4X devrait devenir la success story du constructeur automobile japonais. Tout sonnait si bien sur le papier. La nouvelle plate-forme e-TNGA, où la batterie est située dans le châssis, semblait prometteuse.

Le modèle devrait être proposé avec une traction avant de 204 ch ou une transmission intégrale de 218 ch, qui devrait même convenir à une utilisation tout-terrain grâce au X-MODE. Mais ensuite, quelques semaines plus tard, il y a eu un rappel de grande envergure en raison d’une vis desserrée qui pouvait faire se détacher les roues d’elles-mêmes pendant la conduite.

Mais même le rappel ne va pas très bien, comme le magazine Électrek signalé. En conséquence, le fabricant envoie des lettres aux clients concernés dans lesquelles le rachat complet du bZ4X est proposé.

Toyota bZ4X le constructeur propose un rachat apres campagne
bZ4X (Photo : Toyota)

Il est précisé que le E-SUV 2023 ne sera toujours pas autorisé à rouler tant qu’une solution n’aura pas été trouvée. De plus, Toyota dit offrir aux constructeurs de nombreux services qui indiquent que le dépannage est évidemment lent.

Une voiture de location serait fournie gratuitement, tandis que votre propre bZ4X serait stocké sans frais supplémentaires. De plus, ils offrent 5 000 $, une garantie prolongée et offrent une recharge gratuite dans toutes les bornes de recharge EVgo aux États-Unis jusqu’à la fin de 2024.

Intéressant car seulement 280 modèles concernés par le rappel ont été livrés en Amérique du Nord. La majorité, soit 2 200 véhicules, est allée en Europe. Toyota n’a apparemment pas encore parlé ici.

Toyota propose également des rachats

Cependant, le constructeur automobile propose également de racheter intégralement la Toyota bZ4X concernée. « Les conditions de rachat peuvent varier en fonction de leur état et de circonstances spécifiques », c’est écrit dans la lettre.

Si le rachat est souhaité, un spécialiste contacterait les personnes concernées dans quelques jours et discuterait des options possibles.

Fait intéressant, la Subaru Solterra, qui est construite sur la même plate-forme que la Toyota, est également touchée par le rappel. Aussi à cause d’une vis qui se desserre. Mais Subaru ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle compensation.

« Des problèmes possibles avec les roues ont été identifiés lors de contrôles de qualité réguliers. Cela s’applique à tous les véhicules produits jusqu’au 15 juin 2022. » c’était dit à l’époque de la part de Subaru. Cependant, aucun véhicule n’a encore été livré en France.

Les rappels de voitures électriques ont augmenté ces derniers mois. De la Lucid Air à la Ford Mustang Mach-E en passant par la Hyundai Ioniq 5 et la Kia EV6, presque aucun véhicule ne semble épargné par les problèmes.

On ne sait toujours pas quelles mesures Toyota prévoit dans ce pays. Après tout, ce sont principalement les modèles livrés en Europe qui sont concernés par le rappel. Différent dans le cas de la Subaru Solterra liée à la construction, qui n’a pas encore été livrée en France.