Tesla à Grünheide : la production souffre d’un entraînement insuffisant

Tesla à Grünheide : la production souffre d'un entraînement insuffisant

Que se passe-t-il avec Tesla à Grünheide ? Après l’inauguration de la Gigafactory avec tambours et trompettes, les gros titres négatifs ont plu. Nous venons de signaler que la plante menace apparemment d’écrire plus de chiffres rouges que noirs. Tesla lui-même l’a même décrit comme un « incinérateur d’argent géant ». Maintenant, la production qui s’y déroule semble également défectueuse. En conséquence, il y a des retards coûteux dans la production de nouvelles voitures électriques.

Tesla reporte les dates de livraison

Vous n’avez pas besoin d’être un initié pour réaliser que tout ne va pas bien à la Gigafactory de Tesla. Mais au contraire. De nombreux clients qui s’attendaient en fait à la livraison de leur nouvelle voiture électrique en juin doivent désormais attendre octobre avant de pouvoir enfin s’asseoir dans leur Tesla tant attendue. Quiconque a reçu un rendez-vous du constructeur automobile américain peut encore s’estimer chanceux. Certains auraient été laissés sous la pluie et doivent maintenant vivre avec un report indéfini.

Selon Tesla, la conduite des voitures électriques est à blâmer. L’ensemble est dit défectueux. Malheureusement, cette erreur dans l’usine elle-même n’a apparemment été remarquée que maintenant. En conséquence, de nombreux véhicules des modèles présentant des défauts ont déjà été livrés. Le plus gros problème avec cela est que les défauts de la transmission sont si compliqués qu’ils ne sont pas facilement corrigés via Over-The-Update. Cela signifie des visites d’atelier coûteuses, ce qui pourrait souligner une fois de plus la réputation de Grünheide en tant que four à argent.

Problèmes déjà connus de Chine

Les experts Tesla de Teslamag ont souligné des problèmes similaires avec les Teslas chinois dans un rapport. En Extrême-Orient, le problème d’entraînement est très probablement lié à l’onduleur. Ceci est d’une grande importance pour les véhicules Tesla, car il convertit le courant continu en courant alternatif et assure ainsi une interaction fluide entre l’entraînement électrique et la batterie. Le problème en Chine concernait un total de 130 000 véhicules. Le nombre de Tesla défectueuses qui sont sorties de la ligne à Grünheide est encore inconnu. On espère que Grünheide pourra se relever après ce coup bas et qu’Elon Musk ne donne aucune raison de mettre des bandages plus durs. Après tout, on a appris il y a quelques jours seulement que la Gigafactory du Nevada était aux prises avec des licenciements massifs.