Salaire Tesla trop bas : Il y a un manque d’employés pour Gigafactory Berlin

Salaire Tesla trop bas : Il y a un manque d'employés pour Gigafactory Berlin

La Gigafactory Tesla près de Berlin manque d’employés. La raison : Tesla paie des salaires trop bas. Comparé aux mêmes emplois chez d’autres constructeurs automobiles allemands, le groupe d’Elon Musk paie environ 20% de moins en moyenne.

Le salaire de Tesla pour Gigafactory Berlin 20% trop bas

Tesla manque toujours d’employés, même des mois après l’ouverture de la Gigafactory Berlin. C’est la principale raison pour laquelle vous êtes actuellement bien en retard sur le calendrier prévu. rapporte l’agence de presse Reuter.

Selon le rapport, cela est confirmé par Birgit Dietze, représentante régionale du syndicat de l’industrie métallurgique pour Berlin, Brandebourg et Saxe. Tesla veut employer environ 12 000 personnes à Grünheide près de Berlin d’ici la fin de l’année. « Pour atteindre cet objectif, la direction devra bientôt augmenter les salaires », comme Dietze.

Le personnel qualifié gagne environ 20 % de plus pour le même poste chez d’autres constructeurs automobiles. Les travailleurs qualifiés sont fondamentalement intéressés par un changement, mais pas s’il s’accompagne d’une réduction drastique des salaires et traitements.

Ajustements salariaux requis

De plus, Tesla a déjà commencé à promettre des salaires plus élevés pour attirer de nouveaux talents. Selon IG Metall, cela a longtemps provoqué du ressentiment parmi les employés de la Gigafactory Berlin et donc des troubles au sein de la main-d’œuvre.

Ces disparités dans les salaires proposés par Tesla ne feraient que se creuser si le constructeur automobile américain devait bientôt augmenter sa masse salariale à tous les niveaux. Tesla n’avait pas officiellement commenté le rapport.

Mais force est aussi de constater que si le salaire de Tesla est inférieur de 20 % à celui des autres constructeurs automobiles, un changement n’est pas forcément particulièrement attractif pour les nouveaux employés.

Le patron de Tesla, Elon Musk, a récemment réintroduit une présence de bureau de 40 heures sous la menace de licenciements. En avril 2022, il y a également eu un incident environnemental causé par une fuite de liquide à la Tesla Gigafactory Grünheide, qui a légèrement mis en danger la qualité de l’eau dans la région.