Revue Marshall Stanmore III : Un vrai rocker !

Revue Marshall Stanmore III : Un vrai rocker !

La populaire série de haut-parleurs, que Marshall fabrique en coopération avec la société suédoise Zound Industries, entrera dans le prochain cycle en 2022. Le populaire Marshall Stanmore en est maintenant à sa troisième génération. Avec un RRP de 369,00 euros le Marshall Stanmore III est à peu près au milieu en ce qui concerne la gamme de haut-parleurs dans l’optique de l’amplificateur. Incidemment, cela ne s’applique pas seulement au prix. En termes de taille et de performances, il s’intègre également parfaitement dans le milieu des enceintes Marshall. Vous pouvez lire à quel point le haut-parleur est bon dans la pratique dans notre test Marshall Stanmore III.

Détails techniques

gamme de fréquences 45-20 000Hz
Commandes réglables des graves et des aigus Réglez votre musique selon vos préférences avec les commandes analogiques de votre haut-parleur
Stéréo/Monaural stéréo
Niveau de pression acoustique maximal 97dB @ 1m
système de logement bass-reflex
amplificateur 1 amplificateur de classe D de 50 watts pour le haut-parleur de graves, 2 amplificateurs de classe D de 15 watts pour les tweeters
performance Tension d’entrée : 100-240
Fréquence secteur : 50-60 Hz
connectivité Bluetooth 5.2
Connecteur jack 3,5 mm
Entrée RCA
pilotage Application Marshall Bluetooth ou commandes du panneau supérieur
mensurations et poids 350 x 203 x 188 mm et 4,25 kg
Couleurs Noir, crème, marron
appartement Application Marshall Bluetooth
Prix 369,00 € *

Test du Marshall Stanmore III : ampli guitare de taille mini

  • Look vintage de la série Marshall
  • haute qualité de traitement
  • Coloris : noir, crème, marron

Le chic Stanmore III est actuellement toujours disponible en noir ou en crème. Dès l’automne de cette année, une version en marron sera également lancée. Visuellement, il suit le même concept de base que le reste des haut-parleurs de Marshall. Il se présente donc également dans un look vintage noble, rappelant les amplificateurs de guitare classiques de la société britannique traditionnelle. Avec des dimensions de 350 x 203 x 188 mm, il diffère un peu de son prédécesseur. Son poids, qui à 4,25 kg est nettement plus léger que son prédécesseur, facilite son déplacement de A à B.

Test du Marshall Stanmore III

Cependant, le haut-parleur n’est certainement pas vraiment portable. Mais il ne veut pas l’être non plus. Compte tenu de l’absence de batterie, vous devez de toute façon opter pour un emplacement fixe avec une prise existante. Une fois que vous avez trouvé cet endroit, le design rétro fait en sorte que le Stanmore III devienne également une véritable pièce décorative dans vos quatre murs. Le chic n’est pas seulement le gainage dans un joli aspect cuir. Le quadrillage en tissu sur le devant rappelle le fin tissu de tweed. Le tout est complété par de jolis accents en aluminium couleur bronze.

Revue Marshall Stanmore III : Unité de contrôle étendue

  • Contrôle des aigus et des graves possible sur l’appareil lui-même
  • Connexion sans fil via Bluetooth 5.2
  • Connexion par câble via jack 3,5 mm ou entrée RCA

L’unité de contrôle du haut-parleur est située sur le dessus du Marshall Stanmore III. Ici, vous ne pouvez pas seulement régler le volume du haut-parleur. Vous pouvez également augmenter ou minimiser les graves et les aigus ici. En plus des boutons rotatifs, vous trouverez également l’interrupteur d’alimentation et un bouton lecture/pause. Ce dernier a été élargi pour inclure une nouvelle fonction sur le Stanmore III.

Test du Marshall Stanmore III

Vous pouvez maintenant passer à la piste suivante ou précédente ici. Vous pouvez utiliser le bouton de source audio pour basculer entre Bluetooth, Aux ou RCA. Vous trouverez les bonnes entrées pour les sources câblées classiques sous la forme d’une connexion jack 3,5 mm sur le dessus et sous la forme d’une entrée RCA à l’arrière.

Test du Marshall Stanmore III

L’arrière de l’enceinte est beaucoup moins attrayant, ayant été conçu principalement avec des étiquettes d’avertissement et des informations sur le fabricant. Cependant, étant donné que l’enceinte ne doit de toute façon pas se tenir librement dans la pièce, mais contre un mur, cela ne devrait pas déranger la plupart des gens. Cependant, il sert à des fins pratiques. En plus de l’entrée RCA déjà mentionnée, il existe également une connexion pour le câble secteur.

Test du Marshall Stanmore III

Il y a également une ouverture correspondante à l’arrière pour que l’air puisse s’échapper de l’appareil pendant la lecture de musique. Dans l’ensemble, le fabricant offre la haute qualité habituelle du Stanmore III en termes de conception et de fabrication. Quiconque aime le look Marshall classique pourra également profiter de la troisième génération du haut-parleur.

Marshall Stanmore III : application Bluetooth Marshall

L’application interne Marshall Bluetooth, disponible pour iOS et Android, ne devrait bien sûr pas manquer au Stanmore III. Non seulement il fournit régulièrement à votre enceinte la dernière mise à jour du firmware. En plus de cela, vous pouvez également utiliser ici des préréglages d’égalisation personnalisés. Le gros avantage par rapport aux petites enceintes Marshall Emberton II (test) ou Willen (test) est l’adaptabilité. Vous n’êtes donc pas dépendant des paramètres par défaut ici. Alternativement, vous pouvez vous défouler et créer votre propre son dans l’égaliseur.

Marshall Willen Test Mini Lautsprecher fur unterwegs
Application Marshall Bluetooth (Image : Apple App Store)

De plus, il existe quelques autres petites options de réglage. Par exemple, vous pouvez régler la luminosité des LED rouges et activer ou désactiver les invites audio. Quelque chose s’est également passé en termes de connectivité. Le Marshall Stanmore III se connecte désormais à votre smartphone rapidement et facilement grâce au dernier Bluetooth 5.2. Il n’y a eu aucune déconnexion lors du test, ce qui est probablement aussi dû à la très bonne portée d’une dizaine de mètres.

Test du Marshall Stanmore III : performances sonores

  • 1x amplificateur de 50 watts pour haut-parleurs de basse
  • Amplificateur 2x 15 watts pour tweeter
  • très bons graves et aigus
  • médiums grandioses
  • s’affaiblit dans les basses profondes au volume maximum

Venons-en à la discipline suprême – le son. Grâce aux options de réglage sur le haut-parleur stéréo lui-même et dans l’application, vous pouvez régler le son à votre guise. Du moins dans les limites fixées par l’amplificateur de 50 watts dans le haut-parleur de grave et les deux amplificateurs de 15 watts dans les deux tweeters. J’ai laissé le haut-parleur sur des réglages neutres. Cela correspond à peu près au son Marshall classique, qui accorde une grande valeur aux médiums. Afin d’avoir une vue d’ensemble, j’ai écouté différents genres dans le test sonore.

Électronique

Avec la musique électronique, le Stanmore III a marqué avec des basses incroyablement puissantes. Cependant, il ne peut plus maintenir ces excellentes performances une fois que vous avez maximisé le volume. Dans ce cas, j’ai ressenti des distorsions audibles résultant de la superposition de graves et d’aigus trop profonds. Cependant, il faut dire qu’il faut monter un peu le haut-parleur avant que l’interférence ne se produise. Cela ne devrait vraiment être remarqué que par ceux qui règlent le contrôle du volume du Stanmore III presque au maximum.

rock et folk

Cela continue avec un genre que Marshall comprend probablement mieux que presque n’importe qui d’autre – la musique pour guitare. Ici, le Stanmore III est confronté à des basses moins profondes, ce qui se traduit par un son globalement plus propre. Si vous augmentez le volume au maximum, vous n’entendrez aucune distorsion, contrairement à la musique riche en basses. Surtout, le haut-parleur joue parfaitement et avec une précision extrême les guitares acoustiques et amplifiées électroniquement.

1660084573 574 Revue Marshall Stanmore III Un vrai rocker
L’ouverture bass-reflex à l’arrière donne beaucoup de punch.

Cela rend la discipline de parade de tous les haut-parleurs de la gamme Marshall claire. Après tout, ils sont tout simplement hors de tout doute lorsqu’il s’agit de médiums précis et propres. Non seulement la musique de guitare, mais aussi les voix basses et moyennes-basses sont un vrai régal. À la batterie, en revanche, vous obtenez une présence saine et robuste dans les graves. Ici, Marshall trouve l’équilibre parfait.

hip hop

Ensuite, nous avons regardé, ou plutôt écouté, quelques morceaux de hip hop. Et ici aussi, le Stanmore III offre une grande performance. Le chant est reproduit proprement et clairement, la basse vient puissamment et délibérément. Ainsi, vous obtenez le rythme jeté autour de vos oreilles avec beaucoup de puissance. Contrairement au genre électronique, le Stanmore III n’est jamais dépassé ici, même dans les régions à volume élevé. On peut en conclure que le fabricant a clairement mis l’accent sur les graves et les médiums profonds. Le sous-grave dans les régions de basse fréquence est évidemment un peu trop bas pour le Stanmore III avec sa gamme de fréquences de 45 à 20 000 Hz. Grâce à des basses claires et des voix claires, le Stanmore III est également idéal pour le hip hop.

classique

Le Marshall Stanmore III est également un véritable banc d’essai dans le domaine de la musique classique.La musique orchestrale en particulier sonne tout simplement formidable sur l’enceinte Bluetooth. Ici, la zone des bas médiums revient au premier plan. Les instruments aux tons profonds comme un basson vous donnent parfois la chair de poule au bras. Cependant, cela se déroule dans un cadre équilibré, c’est pourquoi les autres instruments tels que les cuivres, les cordes et le chant ne sont en aucun cas supplantés. Ceux-ci sont également parfaitement équilibrés et convainquent dans le milieu et le haut de gamme. Dans le domaine de la musique classique, le Stanmore III prouve qu’il s’en sort particulièrement bien lorsque la basse est laissée le moins de place possible.

Revue Marshall Stanmore III : Large scène sonore

  • Position du tweeter ajustée par rapport au prédécesseur
  • offre une large scène sonore

La qualité sonore du Marshall Stanmore III donne donc peu de raisons de se plaindre. Seules les personnes qui aiment écouter de la musique électronique très forte devraient peut-être chercher un produit concurrent. Cependant, les points forts des haut-parleurs Marshall n’ont jamais été là de toute façon. Soit dit en passant, si vous écoutez attentivement, vous pouvez entendre une différence par rapport à la génération précédente. Le constructeur a désormais orienté les tweeters vers l’extérieur, comme sur le Marshall Acton III (test). Il en résulte une scène sonore étonnamment large, c’est pourquoi des pièces plus grandes peuvent également être remplies de son provenant du haut-parleur.

Test du Marshall Stanmore III : conclusion

Vous aimez les looks vintage et la musique rock ? Alors vous êtes bien conseillé avec le Marshall Stanmore III. Même dans la troisième génération de l’enceinte Bluetooth chic, elle ne marque pas seulement un joli look et une excellente finition. Grâce au Bluetooth 5.2, il est désormais techniquement à jour. Et le son ? Le Marshall Stanmore III peut marquer des points dans des tests sonores dans tous les genres. Malheureusement, sur certaines pistes avec des sous-graves lourds, les pilotes se déformeront si vous montez un peu trop le volume. Mais comme vous devez tourner le contrôleur presque jusqu’à la limite pour cela, vous n’en remarquerez quelque chose que dans les cas les plus rares.

1660084573 959 Revue Marshall Stanmore III Un vrai rocker
Le Stanmore III est tout sauf petit. Ici, vous pouvez le voir par rapport au JBL Charge 4.

En termes de confort d’utilisation, le fabricant livre également. Ainsi, vous ne pouvez pas uniquement effectuer des réglages via l’application pratique Marshall Bluetooth. Vous pouvez également régler le son sur le haut-parleur lui-même selon vos idées. A mon sens, le seul vrai reproche au Marshall Stanmore III est son prix élevé. Pour 369,00 euros, vous pouvez vous procurer des enceintes de la concurrence qui vont non seulement un peu plus loin en termes de son. En plus de cela, de nombreux autres modèles préférés offrent des fonctions Wi-Fi pratiques telles que Spotify Connect ou AirPlay. Si vous ne mesurez pas cela et si le look du mini-amplificateur vaut le prix élevé, vous êtes au bon endroit.

Revue Marshall Stanmore III Un vrai rocker

En traitement

confort d’utilisation

qualité sonore

Ameublement

Rapport qualité-prix


90/100

Le Marshall Stanmore III est un haut-parleur Bluetooth vraiment chic qui sonne également très bien. Si seulement ce n’était pas pour le prix élevé.

Marshall Stanmore III en comparaison de prix

En achetant via les liens de notre comparateur de prix, vous soutenez notre travail éditorial sans encourir de frais supplémentaires. Nous vous remercions pour votre soutien.