Nikon ne proposera plus d’appareils photo reflex numériques à l’avenir

Nikon ne proposera plus d'appareils photo reflex numériques à l'avenir

Selon un rapport du magazine économique japonais Nikkei, le fabricant Nikon se retirerait complètement du développement des appareils photo reflex classiques (DSLR). Au lieu de cela, le plan est de se concentrer uniquement sur les caméras système sans miroir (DSLM) à l’avenir.

Nikon arrête de fabriquer des appareils photo reflex numériques

Nikon annonce lentement mais sûrement la fin des appareils photo reflex numériques classiques (DSLR), qui ont été la force dominante dans le domaine professionnel depuis que le premier modèle a été conçu par Thomas Sutton en 1861.

C’est du moins ce que dit le rapport du magazine économique japonais Nikkei dehors. Les modèles déjà disponibles continueront d’être produits et vendus, mais les nouveaux appareils photo plein format ne seront plus disponibles à l’avenir.

Il y a plusieurs raisons à l’arrêt de la production. Après le boom de 2017, avec 11,67 millions d’appareils photo livrés, le marché combiné des appareils photo s’est effondré à seulement 5,34 millions de modèles en 2021.

En 2020, les appareils photo sans miroir (DSLM, Digital Single Lens Mirrorless) auraient dépassé pour la première fois leurs modèles frères avec miroirs en termes de chiffres de livraison au Japon. La concurrence croissante des appareils photo pour smartphones qui s’améliorent de plus en plus a finalement conduit Nikon à franchir cette étape. Canon devrait suivre l’approche de Nikon et passer exclusivement aux appareils photo hybrides dans quelques années seulement, poursuit Nikkei.

Nikon ne proposera plus dappareils photo reflex numeriques a lavenir

Le plus important producteur de capteurs de caméra pour smartphone, Sony, a récemment présenté le nouveau capteur IMX989 au format 1 pouce, qui est utilisé pour la première fois dans le Xiaomi 12S Ultra. Les Japonais avaient précédemment prédit la fin des appareils photo reflex numériques à partir de 2024.

Nikon se concentre sur le marché du DSLM

On dit aussi que Nikon entend se concentrer désormais sur le marché des appareils photo DSLM, dont le niveau de prix a fortement baissé ces dernières années. Dans le même temps, ces caméras permettent également des fonctions innovantes avec lesquelles on veut se défendre contre les caméras des smartphones en constante amélioration.

Ceux-ci incluent, par exemple, des fonctionnalités d’IA ou des solutions de mise au point automatique uniques qui reconnaissent même les visages et les yeux des animaux. Désormais, Nikon veut se concentrer sur l’expansion de ses modèles à monture Z.

L’appareil photo DSLM professionnel Nikon Z 9 a été lancé ici l’année dernière, qui enregistre des vidéos en résolution 8K et est livré avec un capteur de 45,7 mégapixels. Il y a quelques jours à peine, le Nikon Z 30, beaucoup moins cher, a été placé à ses côtés.

Objectifs Nikon Z30
Image : Nikon

Il s’agit d’une caméra de vlogging avec une résolution 4K et des objectifs interchangeables, qui offre, par exemple, des options avancées d’autofocus pour les yeux (Eye-Detection AF) et les animaux (Animal-Detection AF). Contrairement au Z 9, qui utilise un capteur plein format, le Z 30 utilise un capteur APS-C plus petit.

À notre avis, l’accent mis par Nikon sur le système DSLM est la bonne décision. Le fabricant japonais a du rattrapage à faire ici, notamment sur le segment APS-C moins cher, car le choix d’objectifs de sa propre production est nettement plus limité que celui de concurrents tels que Sony ou Fujifilm. Seuls trois objectifs Nikon Nikkor Z DX sont disponibles pour les modèles Z 50, z FC et Z 30, mais il existe une sélection beaucoup plus large de fabricants tiers.