Les services de streaming musical comme Apple Music et Spotify perdent massivement des clients

Musik-Streamingdienste

Plus d’un million de clients ont annulé leurs abonnements aux services de streaming musical au Royaume-Uni au premier trimestre 2022 en raison de la hausse du coût de la vie. Apple Music, Spotify, YouTube Music et Amazon Music Unlimited ont été les plus touchés.

Les services de streaming musical en déclin

Environ 37% des plus d’un million de licenciements étaient dus à l’augmentation du coût de la vie. Cela vient d’une enquête menée par des chercheurs de marché Kantar dehors. Selon celle-ci, la hausse de l’inflation en Grande-Bretagne est à l’origine de la baisse des abonnements aux services de streaming musical au premier trimestre 2022.

En Grande-Bretagne, l’inflation a augmenté de 9 % et continue d’augmenter. Avec plus d’un million d’annulations, les clients en tiennent compte. Une moyenne de 37 % attribuent cela au désir d’économiser de l’argent, soit 4 % de plus qu’à la même période l’an dernier. Avec Spotify, le nombre est encore plus élevé. Environ 41 pour cent envisagent de résiliation.

L’enquête montre également qu’Amazon Music Unlimited a réussi à gagner le plus de nouveaux clients en France au premier trimestre 2022. Le service Amazon représente 36,4 % de tous les nouveaux abonnements. Il est suivi par Spotify avec 26,4 %, YouTube Music (7,9 %), Apple Music (6,4 %) et deezer (5,7 %).

Les fournisseurs de streaming augmentent leurs prix

Le Qatar considère également les hausses de prix des services de streaming musical comme l’une des autres raisons de la baisse des abonnements. Récemment, par exemple, Amazon Music Unlimited avait augmenté ses prix. En France, Deezer a également un prix supérieur aux 9,99 euros obligatoires par mois, tandis que Tidal est toujours à 9,99 euros malgré sa fusion avec HiFi.

Selon l’enquête Kantar, 7,1 % des clients d’Amazon Music Unlimited en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en France prévoient d’annuler leur abonnement prochainement. Une ou plusieurs augmentations de prix pourraient à nouveau augmenter ces chiffres de manière significative.

En Grande-Bretagne, le nombre diminue également le plus chez les jeunes adultes de moins de 35 ans. Ici, le nombre d’abonnements est passé de 57 % à 53,5 % en un an. Mais même parmi les étudiants, qui bénéficient généralement même de modèles d’abonnement moins chers, le nombre est passé de 67% à 59%.

Les services de streaming musical sont un luxe que tout le monde ne peut ou ne veut pas s’offrir en période de hausse de l’inflation. Il sera passionnant de voir comment les fournisseurs veulent assurer un revirement ici.