Interférences radio: l’Agence fédérale des réseaux arrête la vente de millions d’écouteurs et de drones

Interférences radio: l'Agence fédérale des réseaux arrête la vente de millions d'écouteurs et de drones

Environ 23 millions d’appareils et de produits ont été mis hors service par l’Agence fédérale des réseaux en 2021 en raison d’interférences radio ou d’un risque accru. Cela a été officiellement annoncé par l’autorité vendredi dernier.

Interférences radio : beaucoup plus d’appareils concernés que l’année précédente

Comme l’a annoncé vendredi l’Agence fédérale des réseaux, 23 millions de produits ont été retirés de la circulation au cours de l’année en raison d’interférences radio provoquées ou parce qu’ils étaient classés comme dangereux. Cela correspond à environ deux millions d’appareils de plus qu’en 2020. Certains des appareils présentaient également des « défauts formels importants ».

Avec environ 7,7 millions d’appareils, les écouteurs sans fil figuraient en tête de liste, dont certains diffusaient sur les fréquences de la police ou des pompiers. Le triste leader de l’année dernière sous la forme de babyphones n’est plus dans le top 3.

L’Agence fédérale des réseaux a également dû retirer du marché des appareils de mesure et des drones bon marché. L’absence de marquage CE ou le manque de coordonnées du fabricant ont été fréquemment critiqués.

Surtout le commerce en ligne touché

L’Agence fédérale des réseaux a identifié un total de 1936 produits uniquement disponibles à l’achat en ligne et ne répondant pas aux exigences européennes. Au total, 21,4 millions d’appareils individuels ont été bloqués et supprimés des plateformes en ligne respectives.

3 554 produits de détail ont également été contrôlés, ce qui a entraîné 23 interdictions de vente supplémentaires et 1 095 procédures de relance. Les différentes lampes LED et les alimentations bon marché étaient particulièrement visibles ou absentes ici.

Dès 2020, l’Agence fédérale des réseaux avait mis en garde contre des défauts flagrants dans le domaine des lampes à LED. Les douanes ont également signalé près de 6 500 envois suspects de marchandises à l’Agence fédérale des réseaux en 2021.

Dans environ 91 % des cas, les produits n’ont pas été mis sur le marché allemand car des défauts évidents ont pu être détectés. Au total, environ 320 000 produits ont été concernés.