Intel fait état d’une perte de bénéfices malgré l’augmentation de ses ventes

Intel fait état d'une perte de bénéfices malgré l'augmentation de ses ventes

Malgré une augmentation notable de ses revenus, Intel a subi une baisse de ses bénéfices au quatrième trimestre 2021. La raison en est, entre autres, une amende de plusieurs millions que le groupe informatique a reçue du gouvernement américain.

Il y aurait eu plus

Une augmentation des ventes s’accompagne généralement d’une augmentation des bénéfices. C’est du moins le cas des entreprises traditionnelles présentes sur le marché depuis de nombreuses années. Malgré ses nombreuses années d’existence, Intel a maintenant clairement indiqué que cela ne devait pas toujours être le cas. Si vous comparez le quatrième trimestre 2021 avec celui de l’année précédente, le fabricant de semi-conducteurs a pu augmenter ses ventes de près de 550 millions de dollars américains à 20,525 milliards de dollars américains. C’est différent quand il s’agit de gagner. Ici, la société a pu afficher 5,857 milliards USD au quatrième trimestre 2020. Un an plus tard, le bénéfice n’est « que » de 4,623 milliards de dollars américains.

Pénalité pour retard de livraison du supercalculateur

Ce qui semble initialement être une erreur de calcul a une cause qui se situe en dehors des activités quotidiennes du fabricant de puces. Par exemple, les États-Unis ont imposé une amende sévère de plusieurs millions à l’entreprise. La raison en est une livraison tardive d’un supercalculateur. Bien sûr, cela garantit que le crayon rouge a dû être appliqué sur les chiffres par ailleurs bons. Mais l’amende de plusieurs millions n’est pas la seule raison de l’effondrement des bénéfices. En plus de cela, la demande de puces Intel pour ordinateurs portables a considérablement diminué. Cela a particulièrement affecté le quatrième trimestre 2021.