Huawei présente la nouvelle série P50

Huawei présente la nouvelle série P50

Huawei a présenté sa nouvelle série P50. Le résultat est assez impressionnant sous la forme du P50 Pro et du P50 Pocket. Alors que le P50 Pocket se présente comme un pliable chic, la société chinoise s’appuie davantage sur le design classique de son P50 Pro.

P50 Pocket inspiré du Galaxy Z Flip

Il n’est pas surprenant que Huawei lance le P50 Pocket. Enfin, depuis le succès du Samsung Galaxy Z Flip, le design pliable a explosé en popularité. Les avantages du pliable sont évidents. En mode déplié, vous obtenez un écran avec une fière taille de 6,8 pouces et une résolution de 2 790 x 1 188 pixels. Une fois plié, il se glisse dans n’importe quelle poche de pantalon. Il est particulièrement important avec un tel appareil qu’il ne ressemble pas à un smartphone pliable.

Huawei presente la nouvelle serie P50
Image : Huawei

En particulier, un espace visible entre le haut et le bas de l’appareil peut laisser une mauvaise impression. Le P50 Pocket parvient à éviter cette gaffe. La raison en serait la charnière très spéciale que le fabricant chinois utilise ici. Avec cela, Huawei éradique habilement le talon d’Achille du Galaxy Z Flip 3. Après tout, la charnière est encore visible sur celui-ci. En plus de l’écran principal, le P50 Pocket propose également un deuxième écran, qui est principalement utilisé pour afficher les messages d’état. Celui-ci mesure un peu plus de 1 pouce.

Avec un handicap sur le marché occidental

Vous ne serez certainement pas nouveau sur le fait que Huawei traverse une période très difficile sur le marché occidental. Cela n’a pas toujours été le cas. Après tout, il y a quelques années à peine, le groupe d’électronique était l’un des concurrents les plus coriaces de Samsung et d’autres géants des smartphones. Désormais, d’autres entreprises chinoises comme Xiaomi ont pu combler le vide laissé par Huawei. Mais comment cela s’est-il produit? La raison en est la place de Huawei sur la redoutable liste d’embargo. Cela garantit non seulement que la vente des appareils aux États-Unis d’Amérique est interdite. De plus, les entreprises américaines ne sont pas autorisées à travailler avec Huawei, ce qui a de graves conséquences. Le système d’exploitation Android, qui vient de Google, n’est donc pas autorisé à fonctionner sur les smartphones ou les tablettes Huawei.

1643274367 972 Huawei presente la nouvelle serie P50
Image : Huawei

Cependant, Huawei évite habilement le manque d’Android en utilisant le projet Android Open Source. L’absence de 5G est probablement le plus gros compromis qu’un acheteur du smartphone pliable doit faire. Avec le Qualcomm Snapdragon 888, Huawei a installé un processeur extrêmement puissant. Mais cela n’offre pas la 5G. Le constructeur chinois aurait certainement aimé équiper son P50 Pocket du standard de communication mobile, qui atteint désormais même les smartphones milieu de gamme. Mais là aussi, l’embargo américain y met un terme. Après tout, les appareils Huawei ne peuvent être vendus qu’avec LTE dans notre région.

Extension de stockage possible

Avec son P50 Pocket, Huawei offre la possibilité d’étendre la mémoire, ce qui est tout sauf standard de nos jours. En fait, il n’y a que très peu de fabricants qui proposent une extension de mémoire. Étant donné que vous pouvez obtenir le pliable avec une mémoire flash de 256 Go et 8 Go de RAM ou une mémoire flash de 512 Go et 12 Go de RAM, très peu de personnes auront besoin d’une extension de mémoire. En ce qui concerne la technologie des appareils photo, Huawei était autrefois le pic de blocage parmi les fabricants de smartphones. En conséquence, à chaque nouvel appareil, une petite pression pour réussir pèse sur les épaules de l’entreprise chinoise.

1643274367 745 Huawei presente la nouvelle serie P50
Image : Huawei

Le P50 Pocket est livré avec un module caméra composé de trois objectifs différents. En plus de l’appareil photo principal (40 mégapixels), celui-ci propose un objectif ultra grand-angle (13 mégapixels) et un objectif ultra-spectre (32 mégapixels). Si vous ouvrez l’appareil, vous verrez également la caméra selfie obligatoire. Cela devrait avoir une résolution de 10,7 mégapixels. La batterie de 4 000 mAh est censée fournir beaucoup d’endurance. Malheureusement, il ne peut pas être chargé sans fil. Cependant, Huawei promet une capacité de charge allant jusqu’à 40 watts.

P50 Pro avec beaucoup de puissance

Si vous jetez un œil à la Chine, la présentation du P50 Pro n’aurait pas dû surprendre trop les fans de Huawei dans ce pays. Après tout, le vaisseau amiral de l’Empire du Milieu est disponible à l’achat depuis l’été dernier. Bien qu’il soit visuellement très différent du pliable, il y a aussi des similitudes. Les deux smartphones sont livrés avec le Qualcomm Snapdragon 888.

1643274367 596 Huawei presente la nouvelle serie P50
Image : Huawei

En conséquence, le P50 Pro n’offre pas non plus la 5G dans ce pays. L’équipement de stockage se ressemble également. En plus des 256 Go de mémoire flash, il y a 8 Go de RAM. L’extension de stockage est également possible ici. Avec une taille de 6,6 pouces, l’écran OLED chic devrait suffire à la plupart des utilisateurs. La résolution de 2 700 x 1 228 pixels devrait garantir un contenu d’image net. Il y a un taux de rafraîchissement énorme de 120 Hz pour qu’ils scintillent sur l’écran aussi doux que du beurre.

Langage de conception uniforme

Si vous jetez un coup d’œil au module caméra des deux smartphones, vous verrez rapidement qu’ils font partie d’une famille d’appareils. Après tout, Huawei semble avoir méticuleusement prêté attention à un langage de conception ici. L’élément de liaison est clairement le module caméra. Bien que cela soit livré avec le P50 Pro avec quatre objectifs au lieu de trois, il est également circulaire. La caméra quadruple se compose d’un appareil photo principal (50 mégapixels), d’un téléobjectif (64 mégapixels), d’un objectif ultra grand angle (13 mégapixels) et d’un appareil photo monochrome (40 mégapixels). Cependant, ce n’est plus seulement le matériel pur qui joue un rôle majeur dans les appareils photo des smartphones. Au plus tard, lorsque Google Pixel est entré sur le marché, l’importance du post-traitement logiciel est devenue évidente. Vous pouvez rattraper beaucoup ici. Il n’est donc pas surprenant que Huawei ait donné à son produit phare le bon logiciel.

1643274367 151 Huawei presente la nouvelle serie P50
Image : Huawei

Des fonctionnalités telles que « Huawei XD Optics » et « XD Fusion Pro Image Engine » sont conçues pour tirer le meilleur parti de chaque photo. L’accent doit être mis sur la coopération la plus efficace possible entre les quatre caméras. Bien sûr, le P50 Pro ne peut pas non plus se passer d’une caméra selfie adaptée. Celui-ci a une résolution de 32 mégapixels. Au niveau logiciel, le P50 Pro suit alors le même chemin que son frère au design pliable. Le projet Open Source Android est également utilisé ici. La capacité de la batterie est un peu meilleure avec un impressionnant 4 360 mAh. Le P50 Pro peut également être chargé sans fil. Si vous chargez de manière classique avec un câble, vous pouvez charger avec une puissance maximale de 66 watts. Le dernier fleuron de Huawei devrait donc être à nouveau pleinement opérationnel très rapidement.

Politique de prix discutable

Si vous considérez que les deux smartphones à venir n’offrent ni service Google ni support 5G, vous ne pouvez qu’être surpris en regardant les prix. Malgré les inconvénients sensibles, les deux appareils sont proposés à des prix épouvantables dans la gamme à quatre chiffres. Pour le Huawei P50 Pro il faut mettre au moins 1 199 euros sur la table. le Poche P50 est encore plus cher au départ avec un RRP de 1 299 euros. On peut vraiment se demander quel objectif Huawei poursuit avec ces prix utopiques.