Electromobilité : Fisker Ocean arrive aussi en Europe

Electromobilité : Fisker Ocean arrive aussi en Europe

Tesla, VW, Hyundai, … la liste des constructeurs automobiles à succès qui misent désormais sur l’électromobilité pourrait se prolonger de quelques lignes. Mais compte tenu de la tendance mondiale, de plus en plus d’entreprises inconnues ou même nouvellement créées voient leur chance de prendre pied dans cette industrie. Fisher aussi. La société américaine ne veut pas seulement proposer son élégant e-SUV à la vente au pays des opportunités illimitées. L’Europe est également ciblée comme un marché potentiellement prometteur. Selon l’entreprise, les voitures électriques « les plus durables » au monde seront lancées cette année.

Focus principal en Allemagne

L’entreprise veut vendre ses voitures spacieuses à moteur électrique dans toute l’Europe, mais ne cache pas le fait qu’elle vise un marché très spécifique : l’Allemagne. Fisker a également ouvert son premier bureau dans le pays où l’automobile a été inventée. C’est à Munich depuis l’année dernière. Mais cela ne doit pas rester la seule implantation du constructeur de voitures électriques. De plus, un « Brand Experience Center » doit être créé. En cela, vous pourrez très probablement voir les véhicules en détail. Le PDG Henrik Fisker commente sa première européenne prévue comme suit :

« L’Europe est un marché clé pour notre entreprise alors que nous travaillons au démarrage de la production en novembre dans une usine neutre en CO2 en Autriche »

Mais Fisker ne veut pas seulement être un concurrent égal pour Tesla & Co. lors de son entrée sur le marché. Au lieu de cela, l’entreprise a de grands projets. Selon Fisker, les voitures électriques du constructeur devraient être à peu près ça

« le véhicule le plus durable au monde… »

Acte. Le plan d’affaires de l’entreprise semble également prometteur. Si Fisker parvient à ses fins, 60 000 modèles devraient être vendus à travers l’Europe chaque année.

Livraison pratique

En période de commandes de voitures simples via Internet, il arrive parfois que vous deviez « parcourir » des centaines de kilomètres jusqu’à un concessionnaire automobile pour récupérer le nouveau véhicule. L’alternative est les livraisons coûteuses par des tiers. Fisker veut faciliter les choses pour les clients.

Electromobilite Fisker Ocean arrive aussi en Europe
Image : Fisker

Cela devrait permettre aux centres de services régionaux de livrer facilement le véhicule devant l’animal. Le maintien des rendez-vous de service devrait être tout aussi simple. Ici, Fisker promet l’intégration de l’application interne, par exemple pour prendre rendez-vous pour la prochaine maintenance.

Un total de quatre modèles

L’entreprise, qui a été fondée en Californie, veut assurer une entrée réussie sur le marché avec un total de quatre voitures électriques au début de l’Europe. Si vous êtes intéressé par l’un des véhicules, vous pouvez déjà l’acheter maintenant en ligne Pré-commander. En termes de prix, les voitures électriques se situent dans la moyenne supérieure. Ainsi, vous pouvez actuellement obtenir le Fisker le moins cher à un RRP à partir de 41 560 euros. La prime dite à l’innovation devrait alors faire encore baisser ce prix de quelques milliers d’euros. Le modèle d’entrée de gamme sous la forme du Fisker Ocean Sport devrait pouvoir offrir une autonomie solide de 440 kilomètres.

Dans le prochain modèle supérieur, l’Ocean Ultra, 610 kilomètres devraient être possibles. Alors que la Fisker la moins chère est propulsée par un seul moteur, l’Ultra, qui démarre à 57 000 euros, aurait un double moteur. Les deux modèles haut de gamme Ocean Extreme et Ocean One devraient chacun pouvoir durer jusqu’à 630 kilomètres et sont également propulsés par un double moteur. Avec un RRP à partir de 69 950 euros, ceux-ci peuvent déjà être attribués à la classe supérieure.

Modèle haut de gamme comme véhicule de première qualité

Fisker sait évidemment comment fonctionne le marketing. Semblable à la façon dont VW, par exemple, a présenté son ID.3 aux hommes et aux femmes lorsqu’elle est entrée sur le marché avec une première édition presque entièrement équipée, Fisker s’appuie également sur son modèle haut de gamme. Le Fisker Ocean One, d’après son nom, devrait être le premier à démarrer. Une limitation à seulement 5 000 véhicules devrait le rendre encore plus intéressant pour les clients potentiels.

Première diffusion fin février

Comme nous l’avons déjà constaté au CES de cette année, les constructeurs automobiles se concentrent de plus en plus sur la technologie plutôt que sur les salons automobiles. Fisker n’est pas différent. Selon l’entreprise, l’Ocean sera présenté au Mobile World Congress de Barcelone fin février.