Deutsche Bahn : Bahn veut investir 13,6 milliards d’euros dans la numérisation de l’infrastructure

Deutsche Bahn : Bahn veut investir 13,6 milliards d'euros dans la numérisation de l'infrastructure

Nouvelle extension du réseau ferroviaire de la Deutsche Bahn. Courant 2022, la Deutsche Bahn a l’intention d’investir 13,6 milliards d’euros dans la numérisation de l’infrastructure et d’étendre les capacités.

La Deutsche Bahn numérise le réseau ferroviaire

La Deutsche Bahn prépare le réseau ferroviaire et les gares pour l’avenir. À cette fin, ils veulent investir un total de 13,6 milliards d’euros dans la numérisation de l’infrastructure en 2022, soit environ 900 millions d’euros de plus que l’année précédente.

Au total, 1 800 kilomètres de voies, 2 000 aiguillages, 140 ponts et 800 gares devraient être renouvelés, à l’instar de la Deutsche Bahn communique. Cette année seulement, 4 800 ingénieurs et spécialistes supplémentaires pour l’expansion et la maintenance seront déployés, comme le révèle Ronald Pofalla, membre du conseil d’administration de DB Infrastructure.

Bien sûr, cela crée des chantiers supplémentaires, qui ont déjà lourdement pesé sur la ponctualité des trains l’année dernière. Environ 75 % de tous les trains longue distance étaient à l’heure en 2021. Cependant, on veut encore intensifier la coopération avec l’industrie de la construction et « Réaliser les travaux de construction encore plus rapidement et de manière plus fiable ».

Stuttgart 21 à nouveau au centre des préoccupations

« L’offensive d’investissement de cette année a deux points focaux majeurs : premièrement, DB crée plus d’espace sur les rails. En retour, l’expansion et la construction de nouveaux projets d’infrastructure importants se poursuivront à un niveau élevé », il est dit de la part de Deutsche Bahn.

Fin 2022, comme prévu, la ligne à grande vitesse Wendlingen-Ulm, longue d’environ 60 kilomètres, devrait être mise en service. Il marque une étape importante sur la voie de la mise en service de Stuttgart 21 et réduira en même temps les temps de trajet entre Stuttgart et Ulm d’environ 15 minutes.

Dans le cadre de la numérisation, l’accent est également mis sur les travaux sur le nœud numérique à Stuttgart et le corridor scandinave-méditerranéen de Hambourg via Erfurt et Munich jusqu’à la frontière autrichienne près de Kufstein. Dans le même temps, l’expansion avec le nouveau système moderne de contrôle et de sécurité ETCS avec la norme européenne se poursuit.

« Une infrastructure solide est la base d’une offre attractive pour tous les voyageurs ferroviaires, » continue Profalla. « Nous voulons convaincre davantage de personnes que le rail est un moyen de transport respectueux de l’environnement. Chaque euro dépensé pour le rail est donc aussi un euro dépensé pour la protection du climat.

Modernisation des gares

Cependant, Deutsche Bahn souhaite également moderniser et améliorer le réseau existant. La DB s’appuie également sur des mesures de petite et moyenne taille pour rendre les rails solides et moins susceptibles de tomber en panne.

Environ 800 gares doivent être modernisées cette année seulement, ce qui correspond à environ 15 % de toutes les gares en Allemagne. L’accent est mis sur les stations d’alimentation et de hub. Environ 700 millions d’euros (près de 40 % du budget des gares) sont prévus à cet effet.

Deutsche Bahn Nouveau réseau pour l'Allemagne
Image : Deutsche Bahn

Selon la volonté du gouvernement fédéral, la performance du transport sur les rails devrait doubler d’ici 2030. Pour celui-ci accompagne campagne appelé « Nouveau réseau pour l’Allemagne » comprend les projets, ainsi que l’extension et la nouvelle construction de la ligne Karlsruhe-Bâle ou la construction de la nouvelle ligne S-Bahn 4 entre Hambourg et Bad Oldesloe.