Boeing investit dans un taxi aérien autonome

Boeing investit dans un taxi aérien autonome

Boeing investit 450 millions de dollars dans Wisk Aero, qui travaille sur un taxi aérien autonome. Boeing y voit une opportunité de changer fondamentalement l’aviation commerciale.

Wisk Aero : électrique, alimenté par l’IA, autonome

Le concept derrière les développements de Wisk Aero est relativement simple : ils travaillent sur un taxi volant qui devrait pouvoir décoller verticalement, être contrôlé par IA et fonctionner électriquement. Non seulement il ne dépend pas d’un barreur, mais il peut également être utilisé indépendamment des pistes – et est également respectueux de l’environnement. La société est née d’une coopération entre Boeing et Kitty Hawk. Cette dernière société a été fondée par le co-fondateur de Google Larry Page et a présenté son premier développement maison en 2018, un taxi aérien à décollage vertical pour deux personnes.

Cliquez ici pour voir le contenu de YouTube.

En savoir plus dans le Protection des données de YouTube.


Wisk Aero a jusqu’à présent produit cinq générations de taxis volants, qui n’ont tous été utilisés qu’à des fins de test. L’entreprise semble encore loin d’un produit prêt à être commercialisé. Cependant, il a fait un grand pas dans cette direction en novembre de l’année dernière lorsqu’il a présenté pour la première fois l’un de ses développements à un public plus large lors du salon aéronautique CoMotion La.

L’avion qui y est présenté a d’abord été testé en mode de vol autonome en 2017. Il mesure six mètres de long, possède 12 hélices attachées à deux ailes fixes d’une envergure totale de 12 mètres et peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 160 km/h. La portée totale est de 40 kilomètres, l’altitude de vol est limitée à 1 500 mètres.

Le vol autonome au quotidien ?

Le PDG de Wisk Aero, Gary Gysin, s’est dit ravi de l’investissement continu de Boeing. Il est heureux d’avoir Boeing à bord à la fois en tant qu’investisseur et en tant que partenaire stratégique. Wisk Aero bénéficie de la grande expertise et de la portée de l’entreprise de renommée mondiale. Il voit également Wisk Aero en passe de pouvoir instaurer à long terme le vol autonome dans la vie de tous les jours.

Marc Allen, directeur de la stratégie chez Boeing, est également optimiste. Il voit Wisk Aero comme un pionnier dans le domaine du vol autonome, dans lequel il voit une opportunité de rendre les vols facilement accessibles pour les passagers et le fret.