Aral avec la première borne de recharge rapide pour camions

Aral avec la première borne de recharge rapide pour camions

Les bornes de recharge rapide pour voitures font désormais partie du paysage urbain habituel. Cependant, il n’y a pratiquement pas d’offre correspondante pour les camions. Aral commence maintenant à changer cette réalité : en Rhénanie-Palatinat, l’entreprise met en service les deux premières bornes de recharge rapide de 300 kW pour camions électriques.

Borne de recharge sur le B9

Les deux stations de recharge rapide ont été installées à la station-service Aral à Schwegenheim. Celui-ci est situé sur la B9 et donc à un carrefour qui relie la zone frontalière franco-allemande à la région métropolitaine Rhin-Neckar. Selon Aral, les bornes de recharge fonctionnent avec 100 % d’énergie renouvelable, sont bien éclairées et fournissent suffisamment d’électricité à un camion électrique pour parcourir 150 à 200 kilomètres en 45 minutes.

L’offre est adaptée aux réglementations légales pour les chauffeurs routiers : après quatre heures et demie de conduite, une pause d’au moins 45 minutes doit être prise et enregistrée. À la station-service d’Aral, cette pause peut être consacrée au chargement du camion et à l’utilisation de nombreux services supplémentaires. Par exemple, des installations sanitaires et un accès à la nourriture et aux boissons sont disponibles.

L’offre de camions électriques est faible

Cependant, il ne faut pas s’attendre à une ruée excessive vers les deux bornes de recharge rapide. Alors que l’offre de voitures électriques a considérablement augmenté ces dernières années, les camions électriques ne sont pas si courants. L’année dernière, environ 1 000 véhicules de ce type ont été vendus en France. Cependant, on s’attend généralement à ce que la proportion de camions électriques augmente considérablement dans les années à venir. Des ventes de 150 000 véhicules sont attendues en Europe d’ici 2030. L’France est le principal marché des camions électriques. La décision d’Aral en faveur des bornes de recharge rapide peut non seulement être comprise comme une contribution à la création d’une infrastructure correspondante, qui fait défaut, mais aussi comme une réaction à un intérêt croissant.