Adieu à l’ISS : la Russie présente sa propre station spatiale Ross

Adieu à l'ISS : la Russie présente sa propre station spatiale Ross

La Russie semble tenir parole et fait un pas de plus vers ses adieux à la Station spatiale internationale (ISS). L’agence aérospatiale russe Roskosmos vient de présenter un premier modèle de sa propre station spatiale. Celui-ci pourrait s’appeler « Ross » et devrait être installé en orbite entre 2025 et 2030.

L’adieu à l’ISS approche et Ross arrive

Fin juillet, la Russie a annoncé qu’elle ferait ses adieux à l’ISS après 2024. Le tollé était grand au vu de la bonne coopération entre cosmonautes et astronautes, loin des conflits sur le globe. Les experts en aérospatiale n’ont donc pas été surpris lorsque Roskosmos a relativisé ses propres déclarations un peu plus tard. Certains pourraient même y voir un adieu aux adieux. Cependant, il est maintenant évident que la Russie ne bluffait pas. Par exemple, lors d’une foire militaire, Roskosmos a présenté un modèle compact de sa propre station spatiale, comme si elle provenait d’un Rapport Reuters émerge. La station spatiale russe devrait déjà avoir un nom. C’est ainsi qu’ils parlent de « Ross » dans les médias russes.

Espace de vie pouvant accueillir jusqu’à quatre cosmonautes

La structure de la station spatiale peut déjà être très bien comprise en utilisant le petit modèle. Il se compose probablement d’un total de six modules individuels. La mise en service de celui-ci doit se dérouler en deux étapes. Le fonctionnement de base devrait donc être possible après la construction des quatre premiers modules. Les deux autres suivront ensuite. Un maximum de quatre cosmonautes devrait pouvoir vivre sur Ross. Mais la Russie ne veut apparemment pas compter sur une occupation permanente. Au lieu de cela, Ross devrait probablement pouvoir rester sans pilote dans l’espace pendant un certain temps. Cela représente une différence décisive avec l’ISS.

Bien sûr, la Russie a également souligné les avantages par rapport à l’ISS lors de la présentation. Par exemple, vous devriez avoir une meilleure vue de la terre. Tout se passe comme si la Russie travaillait actuellement à plein régime sur sa propre station spatiale. Entre-temps, la NASA, en tant qu’homologue de Roskosmos, a été informée des plans russes. L’Agence aérospatiale américaine a maintenant été informée que la coopération dans l’ISS se poursuivra jusqu’à ce que son propre projet soit terminé.