8 mars 2018

DéfiGreen#1 : Un mois sans supermarché

defigreen-goldandgreen-fevrier-sans-supermarche

Je ne sais pas si vous avez vu l’action passer sur les réseaux sociaux, mais Février dans beaucoup de ville, et pour tout ceux qui veulent tenter l’expérience, c’est le mois « sans supermarché » ! Le but est simple : apprendre à se passer de ces grandes enseignes pour consommer différemment, localement et surtout de manière plus éthique et durable. De nombreux départements / villes ont joués le jeu en proposant via les réseaux sociaux (et notamment sur facebook) une page dédiée à ce mois avec tout pleins d’informations et d’astuces pour se lancer dans ce défi "green".
Bon, manque de bol pour moi, ma ville n’en faisait pas encore partie cette année.. Mais vous vous imaginez bien que cela ne m’a quand même pas empêché de tenter l’expérience!



  • Approfondissons le pourquoi du comment du lancement de ce défi :


Lancée en 2016, au départ c’est une initiative Suisse, le février sans supermarché est un défi soutenu et médiatisé en premier lieu par En Vert Et Contre Tout, en partenariat avec Arbolife.
Le but ? Prendre conscience.
Prendre conscience que le modèle économique des supermarchés étouffes les petits producteurs, en boycottent totalement ce genre de magasin pendant tout un mois.
Prendre conscience de nos consommations pour les réajuster et les réadapter vers le local (petites épiceries de quartier, marchés, magasins de vrac et commerces indépendants..) pour soutenir un autre mode de consommation. Les participants passent donc d’un statut de consommateurs à consom’acteurs. En plus d’encourager les producteurs locaux et de faire vivre les commerces de proximités, c’est une excellente façon de faire savoir aux grandes enseignes que nous n’adhérons pas à leurs modèles de surproductions, de suremballages, de surconsommation ou bien leurs politiques de prix qui écrasent les producteurs.
(Je vous partage CET ARTICLE du site Mr Mondialisation qui explique en détail le projet).


  • Mon défi février sans supermarché :


Après avoir découvert ce défi sur les réseaux, j’ai tout de suite été emballé pour tenter l’expérience. Moi qui souhaite consommer différemment sans vraiment réussir à bannir les supermarchés de mes courses, c’était le coup de pouce que j’attendais.
J’avais déjà conscience du poid des grandes enseignes sur les petits producteurs et commerces locaux. J’essayais déjà de faire au maximum mes achats alimentaires dans des magasins bio et au marché, mais c'est toujours plus facile à dire qu’à faire.. Mon but n’était donc pas de prendre conscience mais de réussir à me passer totalement de ces enseignes pendant tout un mois, tout en gardant le même budget. 

Les objectifs que je m’étais fixée pour ce challenge :


- Pas de supermarché de tout le mois pour tout ce qui est alimentaire mais aussi hygiène quotidienne et compagnie.

- Faire le marché tous les dimanches pour y acheter mes fruits et légumes pour la semaine.

- Les reste des courses se fait à la biocoop, coopération à laquelle j’adhére (et que je ne considère pas comme un supermarché puisque c'est une coopérative), mais en privilégiant au maximum le vrac et les produits non emballé.

-Privilégiez les épiceries locales (notamment une petite épicerie vegan qui vient d’ouvrir juste à côté de chez moi).



goldandgreen-defigreen-mois-sans-supermarché-epicerie



Mon expérience semaine par semaine + bilan :


- Première semaine: 

La semaine la plus facile en fait. Tout simplement parce qu’il reste pas mal de denrées du mois précédent : quelques conserves, des pots de crèmes à cuisiner, une ou deux briques de lait végétal, quelques paquets de légumes surgelés .. bref les restes des semaines précédentes, de ces choses que j’achète en grandes surfaces et dont je croit ne pas pouvoir me passer. En plus ce premier février tombe en pleine semaine donc j’avais été faire les courses 3 - 4 jours auparavant. Bon .. Les repas sont plutôt simple à préparer, sans trop se prendre la tête..
Budget totale de la semaine : 50



-Deuxième semaine :

Le challenge commence vraiment. Il me reste principalement des produits frais et des féculents achetés en vrac. J’ai été faire un tour au marché le dimanche et j’ai fait le plein de légumes, fruits, un morceaux de fromage de chèvre, un peu de pain, etc..
En milieu de semaine il me faut quand même aller faire un tour à la biocoop pour me réapprovisionner en crème et lait végétal, mais aussi en tofu, seitan et légumineuses. (En fait, ce qu’on ne trouve pas sur le marché..) Les repas de la semaine sont plutôt simple et à base de produits frais : soupes, purée de légumes, dahl, curry de pois chiche..
Budget totale de la semaine :40€



- Troisième semaine :

Le manque de certains produits commencent à se faire ressentir. Surtout en milieu de semaine. Plus de conserves ou de légumes surgelés pour préparer rapidement ma gamelle du lendemain. Il est 22h et je dois me mettre à cuisiner ? Bof j’ai moyennement apprécié (bon c’est surtout un manque d’organisation pour le coup, mais c’est le genre de trucs qui finit toujours par arriver à un moment donné!)
Je me rend compte que vivre sans supermarché demande un sacré sens de l’organisation (surtout quand on doit apporter sa gamelle au boulot tout les midi). Néanmoins, je constate avec plaisir que mon budget course est beaucoup moins élevé que les mois précédents. Bon point ! Deuxième point positif: je découvre de nouvelles choses à la biocoop, que je ne prenais pas le temps de regarder avant, pensant que c’était trop chère je n’hésitais pas à directement acheter certains produits au supermarché sans prendre le temps de découvrir leurs alternatives plus locales et saines, proposées en magasin bio. (Bon, au passage, mon objectif de n’acheter que du vrac à la biocoop est un peu tombée à l’eau..)
Budget de la semaine : 40€



-Quatrième semaine :

Weekend en famille oblige, je n'ai pas pu aller faire un tour au marché pour cette semaine. Ça sera donc course à la biocoop. Forcement moins de choix niveau légumes (en plus les prix sont beaucoup plus élevés donc je fais des concessions). Néanmoins, avec une liste de courses et de menus précis pour la semaine je m'en sors plutôt bien ! J'ai quand même du refaire un tour au magasin bio à coté de chez moi dans la semaine pour racheter quelques trucs. Allez plus que quelques jours et le mois est (déjà!) finit !
Budget de la semaine : 50€



Bilan :


Points positifs :

- Découverte de nouveaux produits,
- Cuisiner principalement du frais et de saisons,
- Prendre le temps de sortir le dimanche matin, et d’apprécier l’ambiance du marché,
- Manger des aliments de qualités,
- Sensation de donner son argent "à qui il faut",
- Budget repescté voir même qui à baissé.


Points négatifs :

- Demande un bon sens de l’organisation (au niveau du temps et des repas de la semaine, il faut bien préparer ses menus et s’y tenir au maximum),
- Manque de certains produits soit trop chère en magasin bio, soit pas trouvable,



goldandgreen-defigreen-mois-sans-supermarché-conclusion



  • Conclusion :



Le mois de février est court mais s’étend quand même sur 5 semaines ! Pour faire simple j'ai adoré relever ce défi ! J'ai trouvé génial de prendre le temps de découvrir de nouveaux produits dans des magasins éthiques avec de belles valeurs. J'ai adoré sortir le dimanche matin (même si il faisait froid brrr) pour me rendre au grand marché de ma ville, l'ambiance y est top : simplicité, partage, respect, bonne humeur. Échanger avec les producteurs locaux, recevoir et offrir des "bonnes journées" vraiment sincères, se promener et voir les gens sourire, sentir de bonne odeurs, etc..
Et finalement je me suis vite rendu compte que les supermarché qui paraissent tellement indispensable ne le sont pas  tant que ca. Evidemment plusieurs fois dans le mois j'ai été tenté de faire un saut au petit carrefour juste en bas de chez moi, mais j'ai résisté, j'ai trouvé des alternatives aux produits manquants et je m'en suis bien sortie. Même mon copain à finit par me suivre au marché!

Cependant, à l'heure actuelle je ne pense pas pouvoir me passer complètement de supermarché. Tout simplement parce-que certains produits sont vraiment trop chères en version bio ou même n'existe pas/ ne sont pas encore trouvable. Il faut dire que je n'ai pas de petite épicerie locale par chez moi (hors l'épicerie vegan, mais qui est aussi limité en diversité de produits), donc je suis obligé de faire les courses soit au marché, soit à la biocoop.

J'ai donc décidé de changer mes habitudes de consommation, en gardant à l'esprit cette expérience.
Chaque début de mois (et une seule fois pendant ce mois) j'irai faire un tour en "supermarché" pour faire le plein de produits que je n’achète pas bio. En privilégiant au maximum les produits d'origine et de fabrication française, de la région. Si vous voulez une petite idée je parle ici des produits type légumes surgelés ou conserves (ça dépanne bien!), les sauces style ketchup (il faudrait quand même que je teste la version homemade) ou sauce tomate (sauf l'été ou on peut la faire soi-même et c’est bien meilleur !), les alternatives à la viande pour les jours pressés tel que les veggies nuggets , les croq soja, ou encore pour trouver des produits non alimentaire tel que la litière du chat ou le papier toilette... Et le reste du mois les courses se feront à la biocoop et au marché, comme je l'ai fait tout au long de ce mois.

Il me tarde de mettre ça en place et de vous faire un petit update d'ici 3 - 4 mois ! Et je l’espère, d'ici quelques années, pouvoir totalement me passer de ces grandes enseignes !



Et vous, vous avez déjà relevé ce genre de défi ?
 Partagez-moi vos expériences en commentaire, je suis curieuse de vous lire !



goldandgreen



14 commentaires:

  1. Je n'ai jamais relevé un tel défi mais j'ai diminué mes achats dans les supermarchés depuis un moment car je t'avoue qu'au Carrefour Market près de chez moi, le bio et le vegan est très limité. Alors j'ai pris l'habitude d'aller au magasin bio pour une grande partie de mes courses notamment les simili-carnés et le vrac. Cependant le magasin est un peu loin... Je n'ose pas aller chez les producteurs près de chez moi, je suis trop timides ^_^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Stéphanie, c'est déjà super de prendre conscience et de réduire doucement mais surement les visites au supermarché ! Si tu n'oses pas aller voir directement les producteurs locaux, tu peux peut-être tenter le marché, c'est moins "intime" que de se rendre directement à la ferme mais avec les mêmes produits eheh ;)

      Supprimer
  2. Hello
    Je ne connaissais pas du tout ce challenge. Je trouve ça hyper intéressant. Ton expérience me donne envie d’acheter de moins en moins en supermarché mais c’est parfois difficile de convaincre Monsieur de faire plusieurs épiceries :D je ne perds pas espoir !

    Justine
    whatwhat.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Justine :) Ravie d'avoir pu te le faire découvrir ! Pourquoi pas tenter l’expérience en février 2019 ?! Ou même n'importe quel autre mois de l'année :D Tu m'en fera un retour ! Ah par contre je ne te fais pas dire, pour mon copain aussi c'est compliqué, bien qu'un peu mieux aujourd'hui mais au début il n'y voyait pas trop l’intérêt, et passer deux heures dans un magasin bio a s'extasier devant tant de produits ce n'est pas trop son truc ! J'y allait toute seule comme ca je prenait mon temps et j'achetait ce que je voulais ahah :) Bon courage :)

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais relevé ce défi, je ne savais même pas qu'il existait pour Février d'ailleurs.... Mais je te dis bravo en tout cas !
    De mon côté je déteste faire les courses, déjà à cause du monde puis j'aime pas être enfermé... Alors on fait tout sur le drive, sauf pour certains trucs où je vais au magasin bio de ma ville. Sinon naturalia pour quelques produits que je ne trouve pas dans mon magasin bio....
    Mais on est loin d'être passé au bio, moins que je voudrais !
    Petit à petit ...

    RépondreSupprimer
  4. Hello, je n'avais jamais entendu parler de ce défi avant de le découvrir sur ton blog :-) C'est une belle découverte ! Je trouve ça génial que des villes encouragent des initiatives comme celle-ci. Je dois avouer que je me vois mal arrêter d'aller au supermarché pendant tout un mois mais ton expérience donne en tout cas envie d'essayer :)
    Bon courage pour ton prochain défi ;)
    Bises
    Julie B.

    RépondreSupprimer
  5. J'adore l'idée. Moi même je fais beaucoup de cours à la ferme juste à côté de chez moi.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai encore jamais tenté l'expérience, mais je pense que j'en arriverais à la même conclusion que toi : difficile de faire totalement l'impasse sur les grandes enseignes, surtout quand elles te font de l'oeil juste en bas de chez toi (coucou Monop et Super U!) Cela étant dit je privilégie de plus en plus les achats à la Biocoop (près de chez moi aussi, lucky me) ou au marché, c'est déjà un bon début :) Bon weekend !

    RépondreSupprimer
  7. Coucou ! je trouve ce défi super intéressant ! personnellement je ne fais plus du tout mes courses en supermarché et j'en suis ravie ! Plein de bisous :)

    RépondreSupprimer
  8. Nous n'avons pas relevé le défi mais je dois bien avouer que nous allons de moins en moins au supermarché. Depuis qu'on a un camion à vrac au marché le samedi matin c'est top ! On achète la viande et les produits ménagers au supermarché c'est tout. Je sais que je pourrais facilement m'en passer puisque on a la boucherie en bas de chez nous et une coopérative pas très loin qui vend des produits ménagers en vrac. Il faudrait qu'on tente ce challenge pour voir si on y arrive !

    RépondreSupprimer
  9. Je n'étais pas du tout au courant de cette initiative ! Mais depuis que j'ai quitté Paris j'ai la chance de profiter d'un marché avec local et bio juste en dessous chez nous le samedi, ça simplifie grandement les choses !
    Pour le reste c'est souvent en magasin bio, les grandes enseignes c'est presque plus que pour le papier wc, la litière de chat ou les binouzes en fait haha ! Gros gros bonheur quand t'arrives à limiter ton temps dans ces surfaces là !
    (rien à voir, merci de m'avoir prévenue pour l'affichage mobile de notre blog !)

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour le retour d'expérience. Ca donne des idées

    RépondreSupprimer
  11. Wah c'est un super défi ça ! Il faudrait que je le tente également, ton article m'a donné envie !

    RépondreSupprimer
  12. pas relevé ce genre de défi mais je limite de plus en plus les achats en supermarché pour privlégier Bio c bon
    mais faut que je me motive à aller au marché bio qui a lieu une fois par semaine pas trop loin de chez moi

    RépondreSupprimer