21 avril 2017

Se soigner autrement : les médecines douces


Depuis quelques mois je m’intéresse et me tourne vers un mode de vie plus naturel, plus sain et surtout plus simple. Mon alimentation à changé, j'ai fais une croix sur tout les produits industriels. Mes produits de beautés ont eux aussi pris un tournant "bio" et moins chimique, même mes produits ménagers sont passés au vert.
C'est donc tout naturellement que les médecines douces m'ont séduite.
Encore peu connues, les médecines douces ou médecines alternatives, non-conventionnelles, commencent à avoir la cote, et c'est tant mieux ! Revenir à des choses simples et naturelles qui font leurs preuves depuis des dizaines, des centaines voir des milliers d'année, me parait être une bonne alternative aux médecines "courantes, conventionnelle" parfois un peu violente et qui nous dépasse.
Voila pourquoi aujourd'hui j'ai décidé d'en faire un article. Comprendre ce que c'est, connaitre et reconnaitre les différentes thérapies, quand et pourquoi les utiliser, vous allez tout savoir !



  • Définition :

Les médecines douces sont aussi appelées médecines alternatives, non conventionnelles, parallèles, holistique ou encore complémentaires.

Le terme de médecine non conventionnelle désigne une grande variété de méthodes de traitement qui ne sont pas fondées sur la méthode expérimentale. En effet elles se placent sur un autre terrain que celui de la science ou de la médecine : celui de l’idéologie. Ce sont donc des compétences, des connaissances et des pratiques qui reposent sur des théories, des croyances et sur des expériences propres à une culture. Ces médecines sont donc pas intégrées de manière "officielle" dans le système de santé du pays.
Mais elles permettent pourtant de traiter certaines pathologies infectieuses et chroniques.

D’après le site 'Patientsworld" :

Les médecines non-conventionnelles sont généralement utilisées préventivement, en complément de la médecine dite « conventionnelle » ou plus rarement comme une alternative. De plus en plus de médecins français introduisent ce type de médecine dans la médecine conventionnelle,! On considère que 24 000 médecins français, soit un médecin sur 4 pratiquent une médecine alternative. Même certains hôpitaux accueillent aujourd’hui ces autres médecines pour proposer une palette de soins plus complète.

  • Les différentes techniques ? 


A ce jour il existe plus de 300 médecines alternatives et complémentaires dans le monde. De l’ayurvédique à la naturopathie, en passant par la sophrologie, l'acupuncture et la phytothérapie, on ne sait plus où donner de la tête !

Voici quelques exemples de médecine douce, parmis les plus répandues:


- La naturopathie : à pour but de rééquilibrer le fonctionnement de l'organisme par des moyens naturels : alimentation, hygiène de vie, phytothérapie, massages, exercices...


- L'hypnose : technique consistant à produire un état modifié de conscience permettant d'accéder à l'inconscient dans un but thérapeutique.


- L’acupuncture : technique d'origine chinoise qui consiste à appliquer de très fines aiguilles en certains points du corps, sur le parcours de "méridiens" d'énergie.


- L'homéopathie : traitement consistant à administrer au malade des doses infinitésimales d'un médicament.


- La litho-thérapie : utilisation de cristaux, roches et minéraux à des fins thérapeutiques.


- La méditation : plusieurs techniques de concentration qui, en dehors de leur visée spirituelle, sont parfois utilisées à des fins de relaxation et pour lutter contre le stress.


- Le yoga : ensemble de techniques qui consiste à tenir de postures accompagnées d'exercices respiratoires. En dehors de sa dimension spirituelle, le yoga pratiqué en occident vise généralement à réduire le stress et à atteindre un mieux-être général.


- La phytothérapie : utilisation de plantes et huiles dans un but médicinale.


- L’ayurvéda : médecine traditionnelle de l'Inde (article complet à venir prochainement).


- Le Feng-Shui : art chinois dont le but est d'harmoniser l'énergie (le Qi) d'un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants.


- La réflexologie: techniques de manipulations et pressions exercées sur l'ensemble des pieds, des mains ou du visage, destinées au rétablissement d'une meilleure circulation dans l'ensemble du corps.


- Le reiki : soin manuel par transmission d'énergie curative.


- Le shiatsu : technique orientale de pression manuelle sur des points précis, c'est une des versions manuelle de l'acupuncture.


- La sophrologie : apparenté à la relaxation, ensemble d'exercices de respiration.


- L'hydrothérapie : concerne l'utilisation des eaux minérales à des fins thérapeutiques ou de bien-être. On y compte la balnéothérapie, le thermalisme, la thalassothérapie et la crénothérapie.


- La médecine chinoise : médecine d'orientation préventive vieille de 4 000 ans.


- L'ostéopathie: : thérapie fondée sur des manipulations manuelles.


- La thérapie floral de Bach : utilisation de 38 élixirs floraux (les fleurs de Bach) qui visent à agir sur les états émotionnels.


- Les compléments alimentaires : vise à compléter son alimentation en nutriments (vitamines, minéraux, acides gras ou acides aminés) manquants ou en quantité insuffisante dans l'organisme
 
- ...

Voila donc une petite liste des thérapie que propose les médecines alternatives. Il en existe des tas d'autre, plus ou moins ciblés et plus ou moins spécialisés dans certains domaines et zones corporelles à traités.


Ces techniques sont à appliquer généralement en compléments de traitements établis par un médecin classique. Mais elles peuvent (et devrait) être utilisées en tant que thérapie préventive, avant que toutes formes de maladies ou de dysfonctionnement se fassent ressentir. Logiquement, vous aurez ainsi plus de chances de rester en bonne santé et pleins de vitalités, d’énergies si votre corps, votre esprit sont entretenus et prévenus avec douceur et naturel.

Par exemple, vous pouvez commencer par vous intéresser à la naturopathie, une médecine de prévention qui vise à équilibrer son hygiène de vie, puis aux compléments alimentaires si (après diagnostic d'un médecin) vous manquez de quelconques nutriments, minéraux ou vitamines. Tout en pratiquant la méditation et/ou le yoga pour entretenir et développer votre forme physique et votre esprit.


De nombreuses combinaisons sont disponibles, a chacun de les exploiter selon ses besoins. 
Attention cependant à certaines techniques controversées. Toutes les formes de médecines douces ne sont pas forcement autorisés et bonnes pour la santé. Dans le doute, demandez l'avis d'un médecin généraliste ou d'un professionnel de santé avant de commencer tout traitement qui vous semble douteux et/ou dangereux.


Mon article prend fin. J’espère avoir été claire sur le sujet. J'ai essayé de faire court, sans trop rentrer dans les détails, mon but étant de faire découvrir globalement ce concept que je trouve vraiment fascinant et important à connaitre. Les médecines classiques ne sont pas les seules qui peuvent nous soigner. De nombreux patients ont réussi à surmonter ou vaincre maladies et souffrances à l'aide de ses diverses techniques.
Enfin, m’intéressant de plus en plus à ces pratiques plus "traditionnelles" je pense ouvrir dans peu de temps une catégorie qui y sera consacrée et ainsi développer au mieux certaines de ces techniques qui, à mon sens, visent non-seulement à une amélioration de la santé, mais avant tout à se sentir bien dans son corps, à favoriser et développer son bien-être.

Pour plus d'information vous pouvez consulter ces sites: 
- Sciences et pseudo-sciences
- Patientsworld


Avez-vous déjà eu recours à l'une de ces thérapies ? Si oui qu'en avez-vous pensé ? Si non, cela vous tentes ?

14 commentaires:

  1. J'ai commencé à me soigner avec les plantes et les HE, ce n'est pas encore le top mais un bon début :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut bien commencé un jour ;) Il existe de plus en plus de livres qui donnent des conseils pou soigner ses petits bobo du quotidien avec des HE et plantes, génial quand on ne s'y connait pas trop ;)

      Supprimer
  2. Coucou on m'a conseillé le yoga, j'utilise des huiles essentielles puis suite à ma gastrite atrophique, j'ai plus droit aux ibuprofènes, du coup je pense changer au niveau de la medecine plus douce. J'utilise aussi les Fleurs de Bach

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui yoga et méditation c'est génial ! Ah effectivement c'est peut-être le signe qu'il est temps de s'y mettre eheh ;)

      Supprimer
  3. bonsoir, jamais essayer et tenterais bien si ce n'est pas dangereux ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De nombreuses médecines douce sont reconnus en France donc non dangereuses si bien pratiquée, n'hésite plus et fonce :)

      Supprimer
  4. Merci pour cet article hyper intéressant !
    Les médecines douces m'intéressent de plus en plus mais j'avoue que je me sens souvent perdue face à la masse d'informations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ;)
      Oui c'est vrai que parfois on à beaucoup d'information, à chacun de choisir quelques alternatives et se documenter au fur et à mesures de ses besoins ;)

      Supprimer
  5. Je suis une grande convaincue et donc utilisatrice de l'homéopathie ! Et aussi osthéopathie et acupuncture, Reiki, médecine chinoise, naturopathie ... Les résultats sont bluffants, et encore plus sur mes enfants depuis leur naissance ... Et à cet âge là; pas d'effet placebo possible. Je suis un peu plus sceptique sur la lito-thérapie mais ça me tente bien d'essayer ! Plutôt que de se gaver de médocs et de chimie, je pense que les médecines douces sont pour la plupart des maux des alternatives intéressantes ! Merci pour ce récap !!

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi, je suis pour les médecines alternatives, et franchement je me soigne aux huiles essentielles et je m'en porte pas plus mal. Après tout est une question de dosage mais quand on voit ce qu'il y a dans les médicaments classiques ça fait peur.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis une grande adepte des HE , j'aime bien aussi les compléments alimentaires.. plus tard j’essaierai l'homeopathie

    RépondreSupprimer
  8. J'en coche au moins 10 sur la liste, comme Virginie je suis une grande convaincue et grande utilisatrice !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou,
    J'ai tenté la sophrologie et j'ai.... détesté ! Je suis quelqu'un d'assez dynamique et un peu trop nerveuse du coup, je me suis ennuyer toute la séance. Je n'ai fait que me demander s'il y en avait encore pour longtemps, lol
    Par contre, j'ai testé l'hypnose pour certains trucs et j'ai été assez bluffé ^^
    Bisous :-*

    CapricieuZe

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour toutes ces informations ma jolie ☺️

    RépondreSupprimer